Cap vers 2020


2014-2017 : Le temps passe, tout change en France, du moins, sauf à Drancy.

  • Après le fiasco des municipales drancéennes 2014, pour la gauche et pour le Parti socialiste local en particulier, détruit de l’intérieur par Monsieur Chibane,
  • Après le super fiasco des régionales 2015 Ile de France pour le Parti socialiste en général, qui a magistralement perdu la région…,
  • Après le fiasco de la primaire PS de 2017, dont le candidat glorieusement élu, a collecté moins de 5% des suffrages exprimés au premier tour de la présidentielle (…), le parti socialiste ayant, au passage, définitivement explosé, pour avoir refusé d’assumer un positionnement majoritaire en son sein, sur sa partie centre gauche / gauche modérée, laquelle s’est donc majoritairement tournée vers le choix Macron et LREM, la partie gauche++ quant à elle, ayant déjà rallié Mélenchon et ses « insoumis » depuis quelques temps,

L’on pouvait penser que cette fois, à l’occasion des législatives, le candidat LREM, désigné sur la circonscription 9305, Drancy-Bobigny-Le Bourget, profitant de la vague présidentielle, allait vaincre Jean-Christophe Lagarde.

Que nenni, un choix absurde, de la part de LREM, en la personne de Malika Chibane, dont la seule motivation politique semble être une haine tenace à l’encontre de notre député UDI a permis à Jean-Christophe Lagarde de conserver son siège, alors même que la circonscription était donnée tout-à-fait gagnable par LREM.

Bref tout change, sauf à Drancy… pour l’instant.

Malédiction ? Certainement pas. Il nous reste un peu moins de 3 années pour construire une véritable alternative à la municipalité de Jean-Christophe Lagarde.

  • En dehors des partis, qui ont démontré leur forte capacité d’échec,
    (il sera temps, le moment venu, de voir ce qu’ils ont à proposer, à part se quereller entre eux) ;
  • Avec des drancéennes et drancéens qui ont envie, non pas de se venger de quiconque, ni de tout révolutionner dans leur ville, mais qui ont le souhait simple que la ville se réveille, se dynamise, culturellement, économiquement, socialement, médicalement.

C’est pour cela que nous réveillons ce site, maintenant que les grosses échéances électorales nationales sont derrière nous.

Gilles Saulière
« Au Nom de La Rose »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s